Bienvenue sur la galerie photos de Dominique Chanut

Contenu de ce tutoriel:


            Présentation du masque paramétrique - Mode d'accès.

            Présentation de l'onglet des canaux et des curseurs de canaux de couleur.

            Principe d'utilisation du masque paramétrique. Utilisation de la pipette

            Principe d'utilisation du masque paramétrique. Positionnement des curseurs sur l'échelle d'entrée

            Principe d'utilisation du masque paramétrique. Les autres boutons et curseurs présents dans l'interface

            Principe d'utilisation du masque paramétrique. Paramétrage de l'échelle de sortie


Présentation: Le masque paramétrique, anciennement appelé , fusion conditionnel, permet de sélectionner de façon très fine des pixels dans une image en fonction de coordonnées colorimétriques. Pour arriver à ce résultat, l'utilisateur à la possibilité de travailler notamment dans les canaux RGB ou LAB. L'accès au masque paramétrique s'obtient de la façon suivante:

            - 1 cliquer sur "fusion désactivé"(voir figure 1).

            - 2 cliquer sur "masque paramétrique"dans la liste déroulante (voir figure 2). Les options du "masque paramétrique sont alors affichées dans la partie inférieure de la fenêtre du module (voir figure 3).


 accès aux masques paramétriques dans la chambre noire de darktable

Présentation des onglets de canaux: les onglets peuvent varier d'un module à l'autre. Certains utilisent l'espace colorimétrique Lab, d'autres l'espace colorimétrique RGB:

            - 1 L'espace colorimétrique Lab: l'utilisateur devra en premier lieu choisir un canal de données en fonction du type de pixels qu'il désire sélectionner. Ce choix est proposé sous forme d'onglets:

                     - 1 Onglet L (voir figure 4 ci-dessous encadré rouge): C'est le canal de la clarté. Les valeurs sont échelonnées de 0 (pixels noirs) à 100 (pixels blancs). Il faudra choisir ce canal si l'on veut travailler sur la luminosité d'une partie de l'image. On notera la présence de dégradé allant du noir au blanc dans les deux curseurs situés en dessous des onglets de canaux

                     - 2 Onglet a (voir figure 5 ci-dessous encadré rouge): C'est onglet traite une gamme de valeurs allant du vert au rouge. Cette échelle apparaît dans les deux curseurs affichés sous les onglets de canaux.

                     - 3 Onglet b (voir figure 6 ci-dessous encadré rouge): C'est onglet traite une gamme de valeurs allant du bleu au jaune. Cette échelle apparaît dans les deux curseurs affichés sous les onglets de canaux.

                     - 4 Onglet C (voir figure 7 ci-dessous encadré rouge): C'est onglet correspond à la chromaticité. Dans ce cas la couleur est indépendante de la luminosité.

                     - 5 Onglet h (voir figure 8 ci-dessous encadré rouge): C'est le canal de teinte. Il permet de travailler sur les nuances de couleurs. Il faudra utiliser ce canal si la sélection doit se faire à partir d'une couleur.

                     Conclusion: Dans la majorité des cas on utilisera le canal L et le canal h.


Darktable - Masque paramétrique - Les canaux Lab

            - 1 L'espace colorimétrique RGB: l'utilisateur devra en premier lieu choisir un canal de données en fonction du type de pixels qu'il désire sélectionner. Ce choix est proposé sous forme d'onglets:

                     Onglet g - Canal des gris (voir figure 9 ci-dessous encadré rouge): une échelle apparaît dans les deux curseurs affichés sous les onglets de canaux avec un dégradé allant du noir au blanc l'échelle de valeur va de 0 à 255. Ce canal est adapté pour faire une sélection dans une image à partir de critères de luminosité.

                     Onglet R - Canal des rouges(voir figure 10 ci-dessous encadré rouge): Une échelle apparaît dans les deux curseurs affichés sous les onglets de canaux avec une gamme de rouges qui s'étale de 0 à 255.C'est onglet est adapté pour la sélection de pixels rouges dans une image

                     Onglet G - Canal des verts(voir figure 11 ci-dessous encadré rouge): Une échelle apparaît dans les deux curseurs affichés sous les onglets de canaux avec une gamme des verts qui s'étale sur une échelle allant de 0 à 255.

                     Onglet B - Canal des bleus(voir figure 12 ci-dessous encadré rouge): Une échelle apparaît dans les deux curseurs affichés sous les onglets de canaux avec une gamme des bleus qui s'étale sur une échelle allant de 0 à 255.

                     Onglet H - Canal des teintes(voir figure 13 ci-dessous encadré rouge): Une échelle apparaît dans les deux curseurs affichés sous les onglets de canaux avec une gamme des teintes qui s'étale sur une échelle allant de 0 à 360. C'est onglet est utile lorsque l'on veut sélectionner une partie de l'image en fonction de la teinte de certains pixels.

                     Onglet S - Canal de saturation(voir figure 14 ci-dessous encadré rouge):

                     Onglet L - Canal de luminosité(voir figure 15 ci-dessous encadré rouge): une échelle apparaît dans les deux curseurs affichés sous les onglets de canaux avec un dégradé allant du noir au blanc avec des valeurs comprises entre 0 et 100. On peut utiliser cet onglet pour retravailler la luminosité que sur une partie d'une image.


Darktable - Masque paramétrique - Les canaux RGB

Principe d'utilisation du masque paramétrique et de la pipette: Pour faciliter la compréhension de la suite de ce tutoriel, nous allons travailler à partir de la photographie qui se trouve ci-dessous (figure 13). Nous nous trouvons dans le module "contraste de couleur" et nous voulons effectuer une sélection d'une partie de l'image en fonction de sa luminosité. Nous allons donc utiliser le masque paramétrique pour tenter d'arriver à nos fins... L'accès au masque paramétrique a déjà été développé précédemment. Pour agir sur la luminosité, il faut cliquer sur l'onglet "L" (voir figure 14 ci-dessous encadré rouge de gauche) puis sélectionner la pipette. Un clic sera donc nécessaire sur le petit pictogramme situé dans le petit carré rouge de droite (figure 14). Après avoir sélectionné la pipette, il faudra positionner le pointeur de la souris sur la partie de l'image que l'on désire sélectionner et cliquer dessus. Un petit carré noir apparaît alors en surimpression. Pour notre exemple, le clic a été effectué au dessus la tête de la charmante créature (voir flèches rouges sur figure 13). Les deux petits traits verticaux qui viennent d'être positionnés sur chacune des deux échelles de dégradés situées dans la fenêtre de paramétrage du masque paramétrique (voir flèches rouges figure 14) marquent la valeur de cette prise d'échantillon. Dans notre exemple cette valeur est de 48.3 sur une échelle qui s'étale de 0 à 100. Elle se trouve donc dans les gris moyens.



Darktable - Masque paramétrique - utilisation de la pipette

Principe d'utilisation du masque paramétrique et des curseurs: Les curseurs sont symbolisées par de petits triangles. Ils sont au nombre de quatre sur une échelle (deux triangles pleins et deux vides). Leur utilisation se fait de la façon suivante:

            - Figure 14: Deux de ces curseurs (un curseur vide et un curseur plein) se trouvent sur le point 0 de l'échelle de valeurs (voir les deux flèches rouges situés à gauche) et les deux autres sur le point 100 (Voir flèches rouges à droite). Pour une bonne compréhension de la suite de ce tutoriel, il est conseiller de cliquer sur le pictogramme "affiche le masque" (voir encadré rouge). Pour rappel, le rôle et l'utilisation du "masque jaune ont déjà été développés dans le tutoriel "La chambre noire - Menu de droite - Modules - Instances multiples - Masque dessiné". Une fois le "masque jaune" activé, la photographie (figure 13 ci-dessus) a été complètement recouverte par lui. Le "module contraste de couleur" est donc opérationnelle à 100% sur toute l'image". Nous allons maintenant commencer à déplacer les curseurs dans la réglette "entrée" du module:

                     - Figure 15 ci-dessous: Pour rappel, une valeur cible a été définie avec l'aide de la pipette précédemment. Cette valeur cible est symbolisée par un petit trait blanc vertical sur l'échelle de dégradé. Dans notre exemple, elle est située au point 48.3. Nous allons maintenant déplacer le curseur situé sur la partie supérieure gauche de la réglette (triangle plein) jusqu'au point 42 (voir les deux encadrés rouges B de la figure 15). Nous remarquerons que certains détails commencent à ressortir partiellement à travers le "masque jaune" Ils correspondent aux parties sombres de l'image (figure 13 ci-dessus).

                     - Figure 16 ci-dessous: Nous allons maintenant déplacer le curseur situé sur la partie supérieure de droite de la réglette (triangle plein) jusqu'au point 54 (voir les deux encadrés rouges C de la figure 16). On pourra noter que des tons clairs viennent de transparaître au travers le "masque jaune".

                     - Figure 17 ci-dessous: Nous allons maintenant déplacer le curseur situé sur la partie inférieure gauche de la réglette (triangle vide) jusqu'au point 31 (voir les deux encadrés rouges A de la figure 17). On remarquera que certaines parties de l'image de tonalité noire ne sont plus recouvertes par le "masque jaune".

                     - Figure 18 ci-dessous: Nous allons maintenant déplacer le curseur situé sur la partie inférieure droite de la réglette (triangle vide) jusqu'au point 64 (voir les deux encadrés rouges D de la figure 17). On remarquera que certaines parties de l'image de tonalité claire ne sont plus recouvertes par le "masque jaune".



Darktable - Masque paramétrique - action des curseurs

                     - Conclusions: Le schéma affiché ci-dessous permet de mieux discerner l'action de ces curseurs:

                                 - Point B = 42 - Point C = 54 : L'opacité du masque paramétrique est de 100% pour les valeurs de l'images comprises dans le segment B-C. L'action du module sera donc à son maximum (100%) Ces deux valeurs encadrent la valeur cible (48.3) établie précédemment par la pipette. On peut d’ailleurs noter que le masque jaune est opaque à l'emplacement où l'échantillonnage a été effectué (voir flèches rouges figures 13.15.16.17.18).

                                 - Point A = 31: Tous les pixels ayant une valeur comprise entre 0 et 31 (avoisinants du noir) ne seront pas impactés pas l'action du module car l'opacité du masque paramétrique est égale à zéro. Les pixels dont les valeurs rentrent dans le segment A-B (comprises entre 31 et 42) seront graduellement impactés. Le masque jaune plus ou moins transparent dans l'image permet de visualiser et de se donner une idée du résultat futur après le paramétrage du masque paramétrique.

                                 - Point D = 64 : Tous les pixels ayant une valeur comprise entre 64 et 100 (avoisinants du blanc) ne seront pas impactés pas l'action du module car l'opacité du masque paramétrique est égale à zéro. Les pixels dont les valeurs rentrent dans le segment C - D (comprises entre 54 et 64) seront graduellement impactés.

Darktable - Masque paramétrique - action des curseurs - diagramme trapézoïdal

Figure 19

                                 - Nouveau paramétrage - Point B = 42 Point C = 56 Point A = 23 Point D = 74 (voir figures 22 et 24): Les points B et C ont des valeurs similaires par rapport à l'exemple précédent. Mais les valeurs des points A et D ont été augmenté de façon significative. Si on compare ce nouveau graphique avec celui de l'exemple précédent (figure 19), on peut noter que la base du trapèze (intervalle entre la point A et le point D) est beaucoup plus large. La fourchette de valeurs comprises entre A - B et C - D est plus grande, donc le nombre de pixels qui seront graduellement impactés (segment où l'opacité du masque varie de 1% à 99%) a augmenté de façon conséquente. On peut également le vérifier en comparant les figures 18 et 21. Le "masque jaune" plus ou moins transparent couvre beaucoup plus de surface.





Les autres boutons et curseurs présents dans l'interface:

                     - Figure 25a, encadré rouge numéros 2, 4, 5, 6, 7 ci-dessous: Ces mêmes boutons sont présents dans la fenêtre des masques dessinés. Leurs descriptions et leurs rôles ont déjà été développés dans un tutoriel précédent: Les boutons communs aux formes pinceau, circulaire, elliptique, chemin et dégradé . Nous allons toutefois revenir sur le bouton "inverser la polarité" (voir figure 25 ci-dessous flèche rouge) pour mesurer l'action de cette fonction avec l'exemple que nous avons vu précédemment. Après un clic sur ce bouton, la courbe trapézoïdale du masque paramétrique (figure 26) a été inversée par rapport à l'échelle d'opacité. Cela se traduit également par une inversion complète des pixels sélectionnés. Ce changement est visible en comparant les figures 21 et 23.

                     - Figure 25a, encadré rouge numéro 1 ci-dessous: Voir le tutoriel Le mode de fusion .

                     - Figure 25a, encadré rouge numéro 3 ci-dessous: Ce bouton permet de réinitialiser tous les paramètres du masque paramétrique. De même, un double clic sur les réglettes paramétriques provoque un déplacement de tous les curseurs vers leurs positions initiales.



Darktable - Masque paramétrique - action des curseurs - inverser la polarité


Paramétrage de l'échelle de sortie: Le principe de fonctionnement est identique à celle de l'échelle "entrée" développé précédemment dans ce tutoriel. Son utilisation est facultative car le paramétrage de l'échelle "entrée" suffit à lui même. Il agit en entrée de module et agira par défaut en sortie si la réglette "sortie" n'est pas utilisée. Cependant, l'utilisation de cette réglette peut s'avérer être intéressante si l'on veut affiner certains réglages. On peut ainsi ajouter un nouveau masque paramétrique (sortie) à partir des paramétrages de l'échelle "entrée". Ce deuxième masque viendra s'ajouter en complément du premier sans l'écraser.



Darktable - Masque paramétrique - réglette de sortie de module